Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Jeudi 15 mai,

Journée à Muxia. 30 ème jour.


Ce matin, quand, je me réveille il est 8 heures. Je ramasse mon linge lavé la veille. Tout n’est pas sec. J’endosse les vêtements prêtés par el hospitalero et pars vers le centre ville pour y prendre mon petit déjeuner. Je passe devant la oficiana de turismo, c’est ici que l’on peut obtenir, une accréditation,  d’accomplissement du chemin (Finisterra – Muxia) l’équivalent de celui qui m’a été remis à Finisterra ou de la Compostela remise à Santiago. Mon pèlerinage, s’est réellement terminé à Finisterra, alors je passe mon chemin sans prendre mon accréditation. En ville, je retrouve Cecilia, nous prenons notre petit déjeuner à la terrasse d’un café, face à la mer. Veronika est venue nous retrouver, elle a son sac à dos sur les épaules. Nous retrouvons Eric et ensemble nous allons voir les séchoirs à congres puis nous dirigeons vers la Punta de la Barca visiter le Santuario de Nuestra Señora de la Barca, la pedra de Abalar, que nous réussissons,  avec l’aide d’un couple d’espagnols, à faire bouger. La pedra de los Cadris, qui soigne du mal aux reins. Puis la pedra de los Amorosos. Verinika nous quitte, elle profite du beau temps pour marcher sur Finisterra. Notre promenade touristique terminée, nous allons sur la plage de Lurido pour nous y baigner. L’eau est aussi froide qu’à Finisterra, nous ne restons pas longtemps dans l’eau. Pour nous réchauffer, nous allons déguster du pulpo à la gallegua et des rabas que nous avons arrosé d’un bon Rioja de crianza.  4h30, le bus pour Santiago arrive, nous quittons Muxia avec regret. Nous y avons passé une très agréable journée de relaxation. A Negreire, le chauffeur s’arrête, descend du bus, allume une cigarette et entre dans un bar. Nous descendons aussi, je lui demande si nous avons le temps de prendre un verre. Il me dit : no stress, prenez le temps que vous voulez. Le bus nous laisse à la gare routière de Santiago, nous remontons dormir a monte do Gozo. Sur notre chemin, nous faisons des courses, pommes de terre, oignons, oeufs. Ce soir, je suis de corvée, tortilla au menu. Après dîner, nous allons prendre un café à la cafétéria du complexe du monte do Gozo.

     


        

Tag(s) : #St Jacques de Compostelle

Partager cet article

Repost 0