Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
 
Mardi 13 mai,

Oliveiroa - Finisterra. 28 ème jour.


Petra, Borut, Cecilia, Veronika et moi, sommes les derniers à partir.

  Nous nousséparons et nous retrouvons dans un bar à el Hospital.

Nous disons au revoir à Veronika. Elle va à Muxia puis à Finisterra.

Alors que nous nous allons à Finisterra et ensuite à Muxia. Du Bar,

je pars seul. J’arrive à Finisterra par la plage. J’y trouve une

concha, puis une autre. Je traverse la plage en marchant les pieds

dans l’eau, ils apprécient !

 

Playa de Concurbion
blog-1168-Corcubion.JPG

 
Playa de Cee
blog-1169-Corcubion.JPG

 A el albergue de finisterra, je laisse mon sac à dos puis continue mon

chemin jusqu’à Faro de Finisterra.


Faro de Finisterra

blog-1178-Faro-de-Finisterra.JPG

Je descend la falaise et mets mes pieds dans l’eau. Je touche le

dernier bout de la terre. Je prends mes

pieds en photo.

Finisterra
blog-1182-Faro-de-Finisterra.JPG

En remontant la falaise mon appareil photo m'échappe des mains,

je le vois rouler sur les rochers pentus, en direction des

profondeurs de l'océan. Il bondit de rocher en rocher tout

en perdant ses pièces. Plus qu'un petit rocher et... plouf !! 

mais non il ne va pas jusqu'à l'eau, il se fracasse contre ce

dernier rocher. je cours avant qu'une vague ne l'englouitisse. je le

récupère, il est trempé, j'enlève tout de suite la carte mémoire que

je mets dans ma poche. je me crois sorti d'affaire, mais non! la vague....

c'est moi qui l'ai prise en pleine poire. Quand je remonte au phare,

Petra Borut et Cecilia sont là. Ils ont vu mon sac à dos

(avec le petit mouton) à el albergue et el hospitalero leur a dit que

j’étais à Faro de Finisterra.


 Petit mouton offert par ma fille Angélina, il porte la
 concha trouvée sur la plage de Finisterra, un porte
  bonheur offert par lee Chan Young, la T de st Jacques,
  un ruban aux couleurs du chemin et un ruban aux
  couleurs de l' Espagne trouvé en el monte de Oca
blog-4924-mi-mochila.jpg

C’est le moment de brûler nos vêtements. Je n’avais pas prévu de

brûler mesvêtements. Mon sac à dos est à el albergue et je n’ai rien

d’autre à brûler que ce que j’ai sur moi. Je me cache derrière un rocher.

C’est mon caleçon que je vais  brûler !!!  Nous restons à Faro de Finisterra

pour assister aucoucher de soleil.  

  

Tag(s) : #St Jacques de Compostelle

Partager cet article

Repost 0